Quelques repères de la biographie

de Germaine Devèze

 

PALMARES

 

1942

ler Prix de Piano au Conservatoire National Supérieur de Musique de Paris

1943

ler Prix de Musique de Chambre

ler Prix du Concours Quinquennal Claire PAGES

1948

ler Prix du Concours International de Scheveningen (Pays-Bas)

1956

Prix Busoni 1ère nommée au Concours International à Bolzano

 

ACTIVITE

Soliste à l'Office de Radiotélévision Française

Soliste pianiste avec les Orchestres Philarmoniques, Symphoniques, Nationaux, Musique de Chambre :

de la R.A.I., la B.B.C., la R.T.B. la R.T.L.,

de toutes les grandes Associations Parisiennes : Pasdeloup, Lamoureux, Colonne, etc

de la Société des Concerts, des principaux Orchestres de la province française : Lyon, Bordeaux, Lille, Toulouse, Nice, Nantes, Nancy, Strasbourg, etc

des Orchestres étrangers : Concertgebouw d'Amsterdam, Residentie-Orchestra, Philarmonique de Budapest, Orchestres de Bruxelles, Liège, Edimbourg, Alger, Oran, Casablanca, etc.

 

Nombreux récitals en France, Allemagne, Belgique, Hollande, Luxembourg, Italie, Espagne, Portugal, Grande-Bretagne, Ecosse, Hongrie, Afrique du Nord, etc...

 

ENSEIGNEMENT

 

1967

Nommée Professeur de Solfège au Conservatoire National Supérieur de Musique de Paris

1979

 

Pressentie par Pierre COCHEREAU et Jean-Philippe LECAT (alors Ministre de la Culture) crée la classe de Piano au Conservatoire National Supérieur de Musique de Lyon

 

1988

 

Depuis 1988, chaque année se rend au Japon pour donner des Master's class dans les Universités.

 

Quelques mots à propos de Germaine Devèze...

Je connais Germaine Devèze depuis sept ans et j'ai fait de grands progrès sous sa direction. Elle est très attachante, toujours sincère, directe, franche, extrêmement compétente et connaît pratiquement tout le répertoire du piano. Elle a le souci du détail et sait vous prendre par la main, au sens direct et figuré, pour vous faire comprendre comment jouer du piano. Je ne peux pas dire que je ne savais pas jouer du piano avant d'avoir suivi ses conseils, mais ceux ci m'ont permis d'avancer, de mieux cerner mes propres possibilités, de découvrir de nouvelles possibilités techniques et surtout de nouvelles approches de l'expression musicale.

Merci et je continuerai à l'écouter...

Alexandre Bodak

return to summary